Le Japon

3 semaines au Pays du Soleil levant

Je n’aurais peut-être jamais imaginé voyager au Japon si ma fille, Manon, ne m’avait fait savoir son envie d’aller découvrir le pays des Mangas et des Sushis (sic).  Rien ne m’y attirait et encore moins la distance, cela me semblait être le bout du monde.  Et pourtant, je ne le regrette pas … bien au contraire.

C’était il y a 5 ans et bien des détails se sont estompés.  Quoiqu’il en soit, j’en garde de nombreux souvenirs.

 

Le Japon, Manon et moi

Itinéraire

2400 km en train de Tokyo à Tokyo

Tokyo Narita Airport

Après près de 20 heures de voyage, l’arrivée à l’aéroport international de Tokyo Narita a été plutôt “angoissante”.

Je ne suis pas particulièrement vite surprise, mais je nous ai senties, dans ce grand aéroport, comme dans un film au ralenti, dans lequel nous ne bougions plus et tous les gens courent autour de nous.  

Première missions – récupération des bagages : ratée.  Ils sont restés en transit à Istanbul. 

Récupération du JR Pass : tout ok car bien renseigné sur les panneaux (en anglais, s’il vous plaît).

Ensuite, c’est un peu la panique pour trouver la direction des métros, trains … enfin bref, pour s’échapper de là. Un jeune japonais a probablement eu pitié de notre air dépité et est venu nous apporté son aide, jusqu’à nous amené au départ du train.  Il a dû comprendre que nous érions perdue et peut-être au bord de la crise de nerfs.  Mais voilà, le précieux pass en poche, nous voilà dans le train et décidons de traiter le problème des bagages un peu plus tard. On a pas trop le choix finalement !

Kyoto

Le Pavillon d’Or

Le Pavillon d’Argent

Quelques portraits très traditionnalistes

Miyajima

L’île Sacrée

Le temple d’Itsukushima et le Tori flottant

Miyajima – Lîle aux cerfs

Hiroshima – Souvenir de bombardement

Renaître de ses cendres

Et un matin, il y a 74 ans, Hiroshima n’est plus …

… rasée en quelques secondes par Little Boy, la bombe atomique lâchée par les américains le 6 août 1945.  

Entièrement reconstruite, elle renaît de ses cendres et est proclamée “Cité de la Paix” en 1949 par le gouvernement japonais.

Les ruines de l’ancien palais des expositions industrielles sont rebaptisées “Dôme de Genbaku”, dôme de la bombe atomique.

Dans cette ville, devenue, malgré elle, résolûment moderne, on déambule dans le parc du Mémorial de la paix, immense superficie d’un dizaine hectares, entièrement dédiée à toutes les victimes de la guerre, et dans lequel se trouvent de nombreux symboles de souvenirs. Pour ne citer qu’eux, le Cenotaphe sur lequel sont inscrites toutes les victimes de la bombe et la flamme de la paix.  On découvre le Château d’Hiroshima, entièrement recontruit en 1958.  Une superbe vue de la ville s’offre à nouveau du dessus de la tour.

On termine par un petit tour dans le jardin botanique, merveilleux poumon vert au coeur de la modernité.

Osaka

Osaka ne me laisse pas un souvenir impérissable. Une grande ville, d’énormes centres commerciaux, beaucoup de trafic, un zoo (à ne surtout pas voir, un aquarium qui mérite une bref passage.  

C’est la nuit que la ville prend toute son ampleur et son intérêt par sa démesure de lumières, d’enseignes illuminées …

Ces drôles de japonais … au Japon

Tout aussi drôles … en touristes!

Le zoo

Le pire zoo …

Il n’est plus à pointer que les japonais sont de piètres défenseurs des animaux … mais le zoo d’Osaka est, pour moi, une honte !

 

Minami – Namba

Le quartier de Minami – Namba

Un quartier sympa et animé dans lequel il est agréable de se promener. Le soir venu, il s’illumine de toutes ses enseignes, de ses lampions le long des canaux. On y trouve de nombreux bars, restaurants et échoppes en tout genre.

On peut également tout simplement profiter de la vue le long des canaux.

Nakasendo Trail

De Magome à Tsumago

Ecrin de verdure et de ‘relaxitude’, Nakasendo est située à environ 3h30 de shinkansen, train et bus d’Osaka.

Après les villes, l’arrivée à Magome est une plongée dans la nature et la zen attitude japonaise. Environ 8 km à pieds entre Magome et Tsumago.

Vous avez des valises et vous allez d’un point à l’autre ? Pas de problème ! Arrivés à Magome, vous laissez vos bagages à un point donné, renseignez l’hôtel dans lequel vous “atterrissez” et vous pouvez vous baladez tranquille.  Vos bagages vous attendent à votre Ryokan.

Nakasendo trail est une morceau de l’ancienne route qui reliait Kyoto à Tokyo.  8 km dans les campagnes, les cascades, les petits villages. C’est rafraichissant et en se baladant, cela prend environ une demi-journée.

Vers les Alpes japonaises

De Nagiso vers le Snow Monkey Park

On part tôt de Magome pour rejoindre les Alpes japonaises où se trouvent les singes du Jigokudani Park. Environ 5 heures de train pour arriver à Yudanaka.  Après 3 heures, nous faisons une escale à Matsumoto pour  visiter son fameux château – qui en vaut bien la peine.

Quelques aspects pratiques

Budget

Le bon plan avion

Inutile de dire qu’une des idées toutes faites qui ne me faisait pas penser au Japon était le prix des billets d’avion.

Je pense avoir commencé à chercher et comparer les prix dès le moment où les companies proposaient leurs vols, soit 10 mois à l’avance.  Finalement, nous avons trouvé un tarif de 540 euros par pers A/R avec Turkish Airlines et une escale raisonnable à Istanbul.

Les hôtels

Les informations sur certains hôtels m’échappent et surtout les prix.  Le Japon n’est pas particulièrement bon marché pour se loger.

Cependant, nous avions loué une petite maison à Kyoto pour la semaine et un petit appart à Tokyo, également pour une semaine via l’agence “Vivre le Japon“.

Afrique du sud
Inde
Namibie
Sénégal
Japon
France
Afrique du Sud, le nord
Afrique du Sud, le sud
Afrique du Sud, le centre
Afrique du Sud, l’est
Namibie
Sénégal
Maroc
Québec
Villes d’Europe
En France
New York
Inde
Vietnam
Népal (bientôt)
Activités
Actualités
Excursions
Les animaux
Afrique
Afrique du Sud
Namibie
Sénégal
Asie
Japon
Inde
Vietnam
Europe
Belgique
France
Québec
Architecture
Art
Aventure
Choquant?
Découverte
Etrange
Fun
Les gens
Nature
Religions
Ville

Pin It on Pinterest

Share This