Les chutes Victoria

Epoustouflantes chutes Victoria

Images du jour

Comme nous le mentionnions dans l’introduction, faire le voyage jusqu’en Afrique du Sud sans faire l’extension jusqu’au Zimbabwé pour voir les fameuses chutes Victoria, aurait été “un goût de trop peu”.. Si proche et ne pas y aller n’était pas concevable.

Cependant, nous étions un peu frileux quant au spectacle que nous allions peut-être découvrir. En effet, quelques mois plus tôt circulait un article disant que les chutes étaient presqu’à sec. 

Heureusement, nous avons découvert qu’il s’agissait d’une vidéo “d’alerte”, d’une initiative “écologique” pour attirer l’attention sur la problématique du réchauffement climatique et de ses conséquences.  

 

Nous avons eu la chance de voir les chutes à leur plus fort débit.

Les chutes Victoria sont des chutes d’eau situées sur le fleuve Zambèze qui constitue à cet endroit la frontière entre la Zambie, à proximité de la ville de Livingstone, et le Zimbabwe. Le fleuve se jette dans la cataracte sur environ 1 700 mètres de largeur et d’une hauteur qui peut atteindre un maximum de 108 mètres. Elles donnent un spectacle remarquable, par leur disposition particulière : elles se jettent dans une longue faille du plateau, pour s’échapper par un étroit canyon. Elles ne peuvent ainsi être vues de face qu’à une distance d’une centaine de mètres seulement.

En prenant en compte leur largeur, leur hauteur et leur débit, elles font partie des cataractes les plus importantes du monde avec les chutes du Niagara et de celles d’Iguazú.

Bien qu’elles fussent connues des populations locales sous le nom de Mosi-oa-Tunya, la « fumée qui gronde », David Livingstone, l’explorateur écossais qui fut le premier Européen à observer les chutes en 1855, les renomma en l’honneur de la reine Victoria du Royaume-Uni2. La ville zambienne voisine porte le nom de l’explorateur, tandis que sa statue se trouve côté zimbabwéen, à proximité des Chutes du Diable et de la ville de Victoria Falls. (source Wikipédia)

Un parcours d’environ 19 spots nous amène progressivement vers le plus fort des chutes. 

Le côté zimbabwéen nous offre un spectacle époustouflant de face – à contrario du côté Zambie, qui offre un spectacle de côté bien moins impressionnant.  A certains endroits, la fumée d’eau est telle qu’il est impossible d’y voir le paysage.  Les chutes grondent.   On n’y voit plus rien, on est trempés. Mais quel spectacle magique qui valait bien le déplacement.

Voici un montage vidéo des différentes prises de vues.
Il faut compter une journée pour quitter l’hôtel, aller à pieds jusqu’au site et profiter de tous les spots et prendre le temps de se dire que c’est un spectacle ahurissant, fabuleux. Cet endroit est, au même titre que le Cap de Bonne espérance, l’un de ceux à ne pas manquer, absolument.
La piscine de l’hôtel et un cocktail au bord de la piscine terminent cette magnifique découverte.

Les chutes pratiques

Lorsque l’on décide de combiner  les chutes Victoria à un voyage en Afrique du Sud, il faut savoir que tout est cher et que, en quelque sorte, on est un peu considéré comme un cochon payeur.

Tout est cher !

Le premier contact à l’aéroport est bien évidemment le contrôle de sécurité et le paiement du visa pour le Zimbabwé, la Zambie ou les deux ! 

Déjà tout prend un temps fou !

Arrivés au comptoir, nous nous retrouvons face à un  officier de très mauvaise volonté qui ne veut pas bouger ses fesses pour aller chercher son appareil de paiement par carte de crédit ! La seule solution, c’est de faire de la résistance, de lui dire qu’on a pas d’autre solution … donc, que proposez-vous ? De bien mal gré, le mec se bouge et va chercher l’appareil de son voisin ! Il aurait gagné quinze minutes et nous aussi, en allant directement chercher l’appareil ! Mais bon !

Donc : visa = 25 $ par personne pour le Zimbabwé uniquement 

Ensuite, il faut savoir que quasi tous les hôtels proches des chutes sont à une vingtaine de km de l’aéroport.  Donc taxi obligatoire.  30 $ dollars par trajet.

L’entrée au site des chutes, si je me rappelle bien, coûte 18 euros (mais bon ça les vaut bien).

Dernier point, on ne peut pas se dire d’aller manger dans un petit resto dans le coin … il n’y a rien de touristique par rapport à cela.  Nous mangeons donc au resto de l’hôtel.  C’est bon mais tout cela fait que l’étape Victoria Falls nécessite un certain budget supplémentaire et encore l’hôtel est l’un des moins chers et on loge en tente igloo (petite, la tente). 

R

Coup de coeur

Pas d’autre coup de coeur que les chutes.
On est là pour ça et on en a pour notre argent

Détails pratiques

Nous avons logé au Shearwater Explorers Village
Prix 74 euros pour 2 nuits en tente Igloo
Petit-déjeuner en supplément : 10 $ par personnes

Finalement, le budget de cette étape est relativement élevé pour 2 nuits sur place.
Le supplément pour le billet d’avion Le Cap – Victoria Falls (via Jo’Bourg) s’élevait à 500 euros pour 2.
Le prix d’entrée sur le site des chutes : 20 dollars par par personne
Le taxi A/R de l’aéroport : 60 dollars
Le visa d’entrée pour le Zimbabwé : 25 dollars par personne.
Logement : 74 euros pour 2 nuits
Petit-déj : 40 dollars pour 2
+ nourriture & boissons pour 2 jours : environ 100 euros

Articles associés

Afrique du sud
Inde
Namibie
Sénégal
Japon
France
Afrique du Sud, le nord
Afrique du Sud, le sud
Afrique du Sud, le centre
Afrique du Sud, l’est
Namibie
Sénégal
Maroc
Québec
Villes d’Europe
En France
New York
Inde
Vietnam
Népal (bientôt)
Activités
Actualités
Excursions
Les animaux
Afrique
Afrique du Sud
Namibie
Sénégal
Asie
Japon
Inde
Vietnam
Europe
Belgique
France
Québec
Architecture
Art
Aventure
Choquant?
Découverte
Etrange
Fun
Les gens
Nature
Religions
Ville

Pin It on Pinterest

Share This